Visite de l’ambassadeur de France à notre Rayo de Sol

Hola amigos

vendredi 26 est un jour dont je garderai le souvenir.
FABULEUX …
la visite de madame l’ ambassadeur de France à notre Rayo de Sol.

Nos bâtiments astiqués comme jamais , tout le monde était sur le pont depuis le matin aux aurores et au garde á vous quand la délégation est arrivée composée de 5 véhicules +voitures de polices + des policiers postés depuis le matin dans le quartier et qui ont impressionné les voisins et les enfants…bref le staff en gros se composait de l’équipe ambassade et de l’équipe quai d’Orsay.

La visite a duré plus d’une heure et s’est déroulée tout en français sur un ton détendu.

Maxime et Eloise les 2 jeunes français en stage ont fait une excellente impression l’un sur les micro crédits , l’autre avec les petits de la crèche. Quant á moi j’ai répondu aux multiples questions très naturellement, perpétuellement mitraillés de part et d´autre.

Nous avons servi des crêpes et des jus de fruit. Les enfants ont été exemplaires.

En fin de visite Madame l’ambassadeur, son mari et tous les autres ont insisté sur le bien qu’ils pensaient de Rayo de Sol et de l’excellent travail accompli. Ils ont surtout aimé le concept de la boulangerie pour leur donner l’autonomie financière. Ils étaient très émus et heureux de voir ce que des français peuvent réaliser au Pérou et nous ont laissé entendre qu’ils nous aideraient à terminer la boulangerie.

Le soir à la réception mondaine dans les salons de l’ambassade devant 150 personnes , madame l’ambassadeur a redit tout le bien qu’ elle pensait de rayo de sol .

Après la réception officielle, vers 23h ,Josefina, Francisco , le personnel de rayo de sol, les ouvriers, Carlos Zarate le président et sa femme Olivia , nous sommes tous allès faire la fête et nous éclater en disco jusqu’au petit matin, croyez moi c’était bien mérité et nécessaire ( después de tanta presión).

Fabuleux , inespéré, et merci petite étoile.

ça valait le déplacement.

à bientôt, tifrance

Les tire-lires magiques d’Antibes

Octobre 2004 je pédalais sur notre côte d’Azur terminant le premier tronçon du tour de la méditerranée. (Djerba…Monaco)

C’est alors que je rencontrai Marie-Jeanne dans sa classe de 6ème au collège Saint Philippe de Néri à Antibes. Ce jour là mon départ en vélo pour Monaco a été retardé de quelques heures passées auprès des élèves de 6ème. Après mon passage, Marie Jeanne a eu l’excellente idée de mettre sur le coin du bureau une tire lire pour que les élèves puissent y déposer quelques euros lorsqu’ils le souhaitaient.

En fin d’année les élèves transformèrent en un gros chèque les euros de la tire lire. Et depuis je me rends chaque année à Antibes pour y rencontrer les jeunes et leur parler de Rayo de Sol.

Les 6ème sont devenus 5ème puis 4ème et 3ème…d’autres nouveaux petits 6ème sont arrivés au Collège et Marie-Jeanne continue de mettre des tire lires dans chaque classe.

Cette année est trés importante pour les 3ème, ils ont grandi avec les bambins des bidonvilles, ils ont rempli 4 tire lires, et beaucoup appris…ensemble nous avons voulu mardi dernier faire le point sur cette action avant qu’ils ne quittent le collège en juin prochain.

2 heures d’échanges merveilleux et constructifs…Ils n’oublieront pas…certains projettent de venir au Pérou à Pâques prochain pour l’inauguration de la boulangerie… et les tire lires continuent avec d’autres nouveaux 6ème tout aussi pétillants et motivés que leurs aînés !

Gracias Marie-Jeanne, merci à tous les élèves du Collège et aussi au directeur et à tous ceux et celles qui viennent mettre leur petite goutte d’eau dans les tire lires magiques. Depuis 4 ans je crois que c’est une rivière de bonheur que vous avez déclanchée pour les bambins de Rayo de Sol.

moi non plus je n’oublierai pas toutes ces petites têtes blondes et brunes grâce aux quelles je vis des moments de grand bonheur.

tifrance le 21 avril 2010