nouvelles neuves des Bambins


Bonjour à Tous,

Avant notre AG dont vous allez recevoir la convocation incessamment, et après un petit moment de calme sur notre site, le temps est venu de retrouver nos esprits et de vous faire part des dernières nouvelles. Les Bambins viennent de passer avec succès leur première crise de croissance. Marie France et son équipe se tiendront à votre disposition sur les lieux de l’AG (voir convocation) pour répondre à toutes vos questions. Les non adhérents qui souhaitent s’informer sont les bienvenus comme auditeurs

Quelle est la situation ?

 Créée il y a plus de douze ans par Marie France, l’association a vécu de l’aide de généreux donateurs dont elle même. Elle a pu réaliser la construction et l’animation de Rayo de Sol à Arequipa qui a pu aider des centaines d’enfants à grandir dans de meilleurs conditions que celles qu leur offrait le bidonville. Cette réussite cachait une inquiétude. Le fonctionnement reposait sur les dons et le dynamisme des animateurs et des volontaires, épée de Damoclès permanente. Comment trouver une ressource qui pourrait assurer le coût de fonctionnement ? C’est ainsi qu’est née l’idée de créer une boulangerie qui en plus de fournir la cantine pourrait vendre un pain de qualité au public et aux restaurants. Après quelques tatonnements, le succès est venu et Rayo de Sol Arequipa est non seulement arrivée à l ‘équilibre mais a commencé à gagner de l’argent. Dans l’enthousiasme Marie France a décidé de lâcher la bride à Rayo de Sol et de lancer une opération identique à Tarapoto. Le plan étant cette fois de démarrer la boulangerie pour financer une structure équivalente, toujours bien sur avec le soutien de donateurs, nous vous avons tenus au courant de l’évolution du projet qui avance.

Malheureusement, dès que l’argent intervient, l’enthousiasme et la générosité ne suffisent plus. Nous devons avouer que la structure de l’association était trop fragile pour ses engagements. Le flou n’est malheureusement plus permis. Nous avons couru le risque de voir le projet dévoyé de son but initial qui est l’aide aux enfants et non un boulangerie. Nous avons temporairement cessé l’activité du site d’Arequipa, le temps de reprendre la main. Aujourd’hui, une cinquantaine d’enfants sont hébergés et la vente a repris donc pas de souci pour l’avenir. Tarapoto continue dans de bonne conditions, les bâtiments sont sortis de terre, la Panaderia assure le quotidien et les donateurs sont au rendez vous. Lors du prochain Conseil d’Administration, nous réaménagerons les statuts pour graver dans le marbre nos objectifs qui sont l’aide aux enfants défavorisés, l’autofinancement du fonctionnement par une activité lucrative annexe et la recherche de donateurs pour étendre notre activité là ou elle peut paraître nécessaire.

Le webmaster