Rayo de Sol au quotidien

Le deuxième bâtiment a été inauguré le 1er Décembre 2007.

Un gardien Francisco aidé de ses chiens s’est installè sur les lieux pour veiller à la sécurité de cet ensemble.Tous les jours les enfants de 4 à 14 ans sont reçus à la cantine à partir de 11h du matin et jusqu’à 15 / 16h.

Le systéme scolaire permet aux enfants d’aller à l’école soit le matin , soit l’après midi.
Rayo de Sol fait donc portes ouvertes de 11h à 16h permettant ainsi aux enfants de manger soit avant soit après l’école.

Sarah chef cuisine et Mélissa son adjointe ont pris place à la cuisine et gèrent  tous les repas aidé des mamans de service et des bénévoles de passage.

Le nombre dépasse parfois la centaine.

En effet certaines mamans qui travaillent et dont les enfants n’ont pas accès à la cantine, viennent chercher leurs repas chaque jour.

Et quand passe un groupe de touristes, ce sont encore 10 /15 repas de plus.

La crèche est devenue une vraie petite école maternelle. Elle accueille environ 45 jeunes enfants de 1 à 5 ans, entre 7h et 18h chaque jour, permettant ainsi à leurs mamans de partir travailler sereinement.

Josefina et 3 institutrices gèrent la crèche.Pour les aider des jeunes filles volontaires viennent de France pour une période de 3 á 6 mois.

Josefina s’occupe des tout petits et les institutrices se répartissent les enfants par niveau d’âge. Les plus grands 4/5 ans commencent à écrire un petit peu. les parents sont très contents et nous aussi.

Les institutrices sont payées par le gouvernement.

Le gîte  Rayo de Sol reçoit les touristes de passage qui viennent déjeuner le plus souvent. (Vision du monde – Arvel – Coup de pouce et bambins avec Tifrance ). De plus le bouche à oreille commence à porter ses fruits et des globe-trotters indépendants viennent aussi nous rendre visite. Nous avons agrandi le gîte avec 2 chambres indépendantes pour les touristes de passage, le dortoir étant plus particulièrement réservé aux volontaires qui passent plusieurs mois à Rayo de Sol.

Bien entendu il y a place aussi pour les volontaires   francais à la crèche,  à la cantine et aussi á la boulangerie !

Se rendre à Rayo de Sol

Tout ne peut pas se faire en un jour, laissons le temps au temps et petit à petit le nouveau Rayo de Sol s’organise.

LE BATIMENT QUI ABRITE  LA CRECHE ET LA BOULANGERIE EST TERMINE ET TOUT FONCTIONNE.

la bonne odeur de pain français flotte dans l’airde Rayo de Sol chaque matin, et les petits pains au chocolat font fureur á l’Alliance Française quand vient l’heure de la récréation pour les élèves étudiants.

rayoça bouge à Arequipa !

2012 nous achetons un véhicule break Voswagen pour livraisons.

Juin 2013 – location d’une petite tienda au centre ville à 2 pas de la Plaza de Armas – 114 calle Bolivar ( à côté des pompiers, los bomberos )

Septembre 2013 – inauguration de la tienda qui devient une petite cafetín : nous proposons maintenant des boissons , des quiches, des bruchetas …

Janvier 2014 – la tienda ouvre de 7h du matin à 18h…on nous connait bien maintenant et nous commençons à avoir une bonne clientèle. Nos petits pains et nos viennoiseries sont très appétissantes!

février 2015 –  Rayo de Sol Arequipa est devenu autonome et connaît l’équilibre financier grâce à la boulangerie française .

Les volontaires français se chargent de la vente du pain dans les rues et de l’ouverture de la tienda. Quand ils sont nombreux …ça va, mais quand il n’y a pas beaucoup de monde…c’est une autre histoire !

Je voudrais féliciter ici le travail remarquable de Sophie : elle était seule volontaire à Rayo de Sol en décembre 2014 pour assurer la vente du pain et tenir la tienda. Heureusement Daniel , le boulanger , est venu à son secours en janvier et maintenant depuis février il y a à nouveau du monde . MERCI SOPHIE ET BRAVO !!!

Bienvenue à Maxime qui vient d’arriver à Rayo de Sol et se chargera de l’administration.
Faire le lien entre tous : les volontaires, les gens du bureau ,le boulanger, les hôtels etc…
Bon courage Maxime et merci d’être venu !

A la cuisine vous trouverez désormais Karly, au secrétariat Isela qui est le lien indispensable avec les familles.
Elle connaît tout le monde et c’est important.

Nous avons 4 classes de maternelle, les institutrices se chargent des enfants le matin et jusqu’à 14h car elles assurent aussi le repas à la cantine, elles s’en vont quand les enfants font la sieste. Josefina, Isela et les volontaires prennent alors le relais auprès des enfants … le problème se pose quand nous manquons de volontaires car la vente du pain passent en priorité….et alors ??? cela devient compliqué!